Étude des Plathelminthes terrestres de l’île de la Réunion (2020-2022)

L’association ARBRE participe à une étude, menée par le MNHN (Muséum National d’Histoire Naturelle) de Paris, qui vise à recenser les différentes espèces de Plathelminthes terrestres présents sur l’île de La Réunion.

Les plathelminthes sont des vers plats, d’une taille allant de quelques millimètres à un mètre.

On en recense plus de 20 000 espèces différentes, dont certaines sont aquatiques et d’autres terrestres. Simple tube plat, mou et gluant avec une  « bouche-anus », située au milieu du corps, qui sert à la fois pour ingurgiter la nourriture et ressortir les déchets, les plathelminthes terrestres se reproduisent de façon asexuée : le ver se scinde en deux pour donner naissance à un « clone ».

L’intérêt d’étudier les plathelminthes réside dans le fait que nous ne connaissons à l’heure actuelle que très peu de choses sur eux, et encore moins à La Réunion. Certaines espèces peuvent avoir un fonctionnement et une utilité extraordinaire, alors que d’autres peuvent être invasives.

 

Au cours des deux dernières années, l’objectif de cette étude fut donc d’inventorier les différentes espèces observées sur l’île, via des techniques modernes couplant photographie et génétique.

 

Ce projet se voulant être une démarche de sciences participatives, un appel à observation a été fait via les réseaux sociaux. A ce jour, une quarantaine de spécimens nous ont été signalés de part et d’autres de l’île. Au total, 16 spécimens accompagnés de photos ont été prélevés, représentant 5 différentes espèces du genre Anisorhynchodemus, Dolichoplana, Obama, Parakontikia et Bipalium.

 

Des études génétiques sont actuellement en cours, notamment sur les spécimens du genre Obama, afin de déterminer avec précision l’espèce.

Dolichoplana sp.
Bipalium sp.

Un article scientifique vient d’être publié en juin 2022 dans la revue Zootaxa, et est disponible sur ce lien.