INVENTAIRE DE LA DIVERSITÉ DE L’ÉTANG DE SAINT-PAUL À L’AIDE D’UN OUTIL GÉNÉTIQUE (ADNe) (2017-2018)


 

L’objectif de ce projet était de tester une méthode non invasive, reproductible et standardisée pour effectuer l’inventaire de la biodiversité ichtyologique de l’Etang de Saint-Paul. Pour cela, une méthode génétique, l’ADN environnemental (ADNe), a été utilisée afin d’accéder dans un premier temps à l’inventaire des espèces de poissons en fonction de leurs habitats. À partir de traces d’ADN contenues dans les échantillons environnementaux d’eaux de surface, cette approche innovante permet d’optimiser la détection d’espèces et de limiter le coût des opérations d’inventaire. Cette méthode permet également de limiter l’impact sur l’écosystème puisqu’elle consiste à identifier les espèces à partir de leur ADN trouvé dans l’environnement.

La synthèse des résultats apportés dans ce programme sont disponibles dans le rapport d’activités 2017-2018. Le rapport complet est également disponible à ce lien.

 

Collaboration et financement : RNNESP