Projet MesoRun (2020- 2021)


Le programme MesoRun a pour objectif de faire un inventaire faunistique et floristique sur certains sites situés en zone mésophotique (entre 60 et 110 m de profondeur) sur les pentes des récifs de La Réunion, à St leu et Ste Rose. Ce programme porté par Vie Océane et BIORECIF, et financé par le programme LIFE4BEST, permet d’allier «science participative» (associations de plongeurs, de médiation scientifique) et «science experte» (réseau de chercheurs et d’experts des différents phylums de la faune).

 

36 plongées ont été réalisées par l’association Poisson Lune d’aout 2020 à février 2021 et 53 immersions de caméras ont complété les données des plongeurs.

L’inventaire a été réalisé à partir d’un échantillonnage fait à l’aide de photos et de collectes d’organismes sur les différents sites explorés.

          

       

Plongeurs et échantillonnage lors du programme MesoRun

 

 

 

 

 

– Une reconnaissance de sites profonds par l’immersion d’une caméra à partir du bateau, permettant ainsi de valider ou non une exploration future par les plongeurs.

 

 

 

 

 

 

– Des prélèvements d’échantillons d’eau pour permettre l’identification d’espèces de poissons à partir de l’ADN environnemental.

 

 

 

 

Après chaque plongée, un premier travail de tri est effectué, basé sur les compétences des bénévoles et experts de Vie Océane, d’ARBRE et de Biorecif. Les photos et vidéos sont visionnées et classées.

 

 

Le programme MésoRun a permis de découvrir deux sites présentant des habitats mésophotiques remarquables : chacun a fait l’objet de plusieurs plongées afin de collecter davantage de données. Ces sites seront proposés pour un classement en Zone Naturelles d’Intêret Ecologique Floristique et Faunistique (ZNIEFF). MesoRun contribue ainsi à la découverte des ECM et initie l’inventaire des Znieffs marines mésophotiques de La Réunion.

Plectranthias winniensis, espèce de poisson nouvelle pour La Réunion – ©Poisson Lune

Ces plongées ont d’ores et déjà permis d’observer et de collecter de nombreuses nouvelles espèces pour La Réunion et vraisemblablement pour la Science dans les différents phylums.

 

Etat de l’inventaire faunistique et floristique du programme MesoRun au 18 juin 2021

 

L’ensemble des données sont bancarisées dans la base de données publique Borbonica et ce projet collaboratif apportera des connaissances sur les habitats et la biodiversité des zones mésophotiques à La Réunion.